Le Monstre Dodo

Hier on parlait du lit au sol et de la facilité à le mettre en place avec Louise.

Ca tombe bien qu’on soit dans le sujet du dodo, puisqu’Adèle découvre une nouvelle étape a apprivoiser, de son sommeil: le Monstre Dodo 😀

 

Je ne suis pas trop du genre à lire les bouquins sur l’Enfant, les éducations truc et machin, les évolutions par rapport aux âges toussa, parce que je n’ai jamais voulu me stresser avec ça!

Déjà, à cause de la lecture, parce que depuis que je suis maman (17 mois!) je n’ai réussi à finir que 2 livres……. Procrastination, toussa!

 

Mais surtout, parce que je pars du principe que personne ne connait mon enfant mieux que moi. Personne ne me connait mieux que moi: donc ces livres, qui ne s’adaptent pas aux cas particuliers (particulier dans le sens unique) de chaque famille, pour moi, sont surtout des bouquins commerciaux!

 

Attention, rangez vos fourches 😀 je ne suis pas réellement contre ces livres, c’est mon côté minimaliste qui parle quand je vois trop de livres s’empiler 😉 Je ne suis pas vraiment contre, parce que je pense que pour toutes les personnes qui ont le temps et l’envie, c’est vachement utile, ça donne des pistes.

 

Et comme toute chose, il ne faut pas l’appliquer de manière religieuse et extrémiste, à mon sens, il faut s’inspirer de plusieurs méthodes et picorer ce qui nous plait et ne surtout pas s’astreindre à faire quelque chose qui ne nous plait pas!!!!

 

L’enfant et vous même en seriez incommodés, c’est certain! Et rien n’est jamais vraiment bon, quand il est appliqué de manière extrême 🙂

 

 

J’ai compris tout ça, quand ma soeur n’a eu de cesse de me répéter, lors de ma première grossesse, elle qui en était à son 3ème bébé: “Ne t’inquiète pas, quand bébé sera là, tu sauras faire, parce que tu ne dois faire qu’une seule chose, écouter ton bébé, et toi même. Uniquement”…..

 

Pendant ma grossesse, moi qui étais pleine d’appréhension, j’avais un peu de mal avec cette phrase. Pas que je me disais que c’était la dernière des patates, j’aurai pas osé!!! Mais, je me disais “OUI MAIS JE N’AI JAMAIS EU D’ENFANT MOIIIIII! T’ES MARRANTE TOIIIII!!!!!”

 

….

 

#lestressleshormonestoussa 😀

 

Et puis bébé est arrivée. Et j’ai compris. Pas instantanément, il m’a fallut vivre notre petite épreuve du nichon pour que je comprenne qu’en fait, elle et moi, on se comprennait! Même quand j’avais l’impression que ce n’était pas le cas, que j’étais perdue, que je demandais conseil à ma soeur en détresse, au final, Louise m’apportait toujours la réponse.

 

Tout  ça pour dire, que depuis qu’elle est née, je fais tout au feeling, avec l’appuie de l’expérience de ma soeur au départ, et de moins en moins… Je lui demande encore quelques trucs, mais c’est souvent parce que ma soeur est une fucking bonne base de données et que du coup… je ne prends pas la peine de retenir certaines infos…. #malinelameuf 😀

 

Pour le sommeil, c’est pareil. Quand je n’avais pas d’enfant, je disais qu’un enfant, ça pouvait bien pleurer un peu: il n’en mourrait pas!

Puis quand je suis tombée enceinte, je disais que je ne laisserai JAMAIS mon enfant pleurer à cause des dommages cérébrales que cela peut engendrer…. ( #articlesputeàclicktoussa )

 

Puis je suis devenue maman, dans la Vraie Vie!

 

Je suis une maman porteuse, j’aime ça. Donc j’ai beaucoup porté Louise qui elle aussi adorait ça et donc dormait en permanence, la journée, sur moi <3

Je me disais que si elle avait besoin de s’endormir avec mon aide, autant que se soit fait correctement et confortablement pour toutes les 2 🙂

 

Elle a fait ses nuits rapidement. Avec des petits réveils parfois la nuit, mais rien de récurant.

Avec aussi des nuits qui commençaient tard, pendant un moment, et puis une période, des journées qui commençaient tôt…

 

Et puis un jour, vers 4 ou 5 mois, il y a eu l’apparition du “Monstre Dodo”… A l’heure de s’endormir, alors qu’elle me signifiait par chouinages, qu’elle voulait que je la couche, elle hurlait. Mais comme si elle voulait absolument dormir mais que quelque chose lui faisait peur ou mal….

 

J’ai compris, en essayant beaucoup de choses, que si je la serrais très très fort contre moi (c’est pas du tout une image!!!), elle se calmait. Surement en sentant mon odeur, combiné au sentiment de sécurité donné par la force du câlin et rassurée par ma voix qui lui susurrait une petite chanson d’amour.

Adèle en est à cette période en ce moment. Elle pleure de rage parce qu’elle veut dormir, mais est empêchée par ce vilain Monstre Dodo, qui veut lui voler son petit corps pour l’emporter vers le sommeil….

 

C’est pas simple, et ça à l’air de faire très peur, mais j’accompagne Adèle, et Louise avant elle, il y a 1 an <3 Je ne la laisse jamais seule pour affronter cette situation (sauf si je n’en peux plus, je la pose et je pars souffler/crier/fumer/pleurer ailleurs) (non non, ne rayez pas la mention inutile, y’en a pas ^^ ), je lui dis des mots doux, je la presse contre moi, je l’aide à trouver son sommeil.

 

Quand Louise a eu terminé cette phase, elle ne s’endormait que seule, dans son lit et désormais, elle est très autonome! Alors j’espère que cette technique fonctionnera également sur Adèle. Et que le Monstre Dodo, ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir ( #priezpourmestympansquipartentenmiette ).

Bien sûr, je reprécise, que je ne parle que de mon expérience. Je ne veux pas vous demander de faire la même chose que moi, parce que cela reviendrait à devenir un de ces livres dont je vous parlais, truc que je cautionne moyen comme vous l’avez compris!!!

 

Ce sur quoi je voudrais vous guider, vous influencer, c’est vous écouter, vous, et votre bébé. UNIQUEMENT vous & lui!!!!

 

Ca marchera forcément, et FUCK (ouai ouai fuck fuck fuck) à tous ceux qui vous regarderont de travers parce que “moi je ferai pas ça à ta place” parce que en fait… ils ne sont pas à votre place!!!!!!!!!!

 

Restez ouverts <3

 

LOVE Louisèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *